AccueilRechercherS'enregistrerConnexion



 

Partagez
Jax « Trois-Doigts » 190225035535457821Jax « Trois-Doigts » 190225035536160543Jax « Trois-Doigts » 19022503553680318

Jax « Trois-Doigts »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Chien Pendu
Jax Trois-Doigts
Chien Pendu
Jax Trois-Doigts

Généralités
Trois-Doigts

☢ Âge : 31 Masculin
☢ Nombre de messages : 1986
☢ Nombre de messages RP : 138
☢ Date de Naissance : 27/09/1988
☢ Arrivée à Denver : 25/04/2013
☢ Crédits : © moi
☢ Célébrité : Norman Reedus
☢ Doublons : Aucun
☢ Âge : 35 ans
☢ Lieu actuel : Dog City, zone industrielle
☢ Liens rapides :
Feuille de RP
Feuille de personnage
☢ Karma: Pirate des terres dévastées ♦ -40

☢ Statut RP: Ouvert

☢ Particularités:

Jax « Trois-Doigts » Empty
Message Jax « Trois-Doigts » Empty (#) Lun 9 Sep - 13:51


Jax Trois-Doigts


Informations Générales

→ Nom et prénom(s) : Jax, il ne se souvient plus de son patronyme
→ Surnom : Trois-Doigts

→ Sexe : Masculin

→ Âge et lieu de naissance : 35 ans, né dans un petit village du Colorado aux environs de Denver

Informations Personnelles

→ Pseudo : Beetlejuice
→ A propos de vous : Vous découvrirez sur le forum Jax « Trois-Doigts » 1349956304

→ Où avez-vous connu le forum ? J'ai aidé à le faire ! o/
→ Une première impression ? Sans avis, j'ai participé à sa conception donc je m'abstiens de tout commentaire xD

→ Connaissez-vous l'univers de Fallout ? J'ai joué aux jeux !

→ Célébrité : Norman Reedus

Informations mentales

Jax n'est pas un homme très compliqué à comprendre, il est assez sommaire, autant dans son comportement que dans sa manière de penser. Pour commencer, il considère que si quelque chose lui plaît, il peut le prendre. La notion de propriété n'a que peu d'importance à ses yeux et afin d'éviter que le propriétaire du bien qu'il convoite ne vienne le réclamer, Jax a pour habitude de s'en débarrasser de manière définitive. Il n'est pas franchement fidèle et ne se connaît pas d'amis. Au mieux, il a des personnes qui partagent les mêmes intérêts que lui, mais cela ne dépassera jamais ce stade. Pourtant, cela n'empêche pas le trentenaire de pouvoir vivre avec d'autres individus, il se méfie simplement d'eux et ne leur accorde jamais une réelle confiance.

C'est aussi une personne avec un caractère très dominateur. Jax a besoin de toujours avoir l'avantage sur les autres, une longueur d'avance qui lui permettrait de tirer son épingle du jeu et de sacrifier quelqu'un si les choses tournaient mal. Il n'a aucun regret face à ses actes passés et n'hésitera jamais à tuer une personne si cela pouvait lui apporter quelque chose. Seuls les animaux trouvent grâce à ses yeux. Aussi étrange que cela puisse paraître, Jax rechignera sincèrement à l'idée de devoir tuer une bête, quelle qu'elle soit. Il a plusieurs fois refusé d'appuyer sur la détente alors qu'un animal – pourtant dangereux – s'en prenait à un autre Raider. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il nourrit une relation aussi poussée avec son chien. Bien qu'il s'en serve comme une arme et n'hésite pas à l'envoyer au cœur du danger, le trentenaire serait sincèrement touché si la bête venait à se faire tuer.

Pour finir, Jax n'est pas une personne qui craint la mort. Depuis son enfance il flirt avec elle et se doute qu'il ne vivra pas bien longtemps, mais cette idée ne l'inquiète pas. Ce n'est d'ailleurs pas sans raison que le trentenaire a souvent rejoint des groupes semblables aux Raiders : l'espérance de vie de ses membres est relativement basse, mais ils vivent de manière très intéressante. Comme les autres Chiens Pendus, Jax est un grand consommateur de drogue et les effets de cette dernière sont clairement visibles dans son comportement. Certaines d'entre elles ont provoqué plus de dégâts que d'autres, mais en finalité il reste en assez bonne santé si l'on tient compte de la vie qu'il a menée jusqu'à ce jour.

Informations physiques

Physiquement, Jax ne se distingue pas vraiment des autres hommes de son âge. Avoisinant le mètre quatre-vingts pour quatre-vingts kilos, on ne peut pas le considérer comme quelqu'un d'extraordinairement musclé. Les années passées à faire des raids et d'autres sorties de ce type lui ont permis de se donner une certaine force, mais comparé à la plupart de ses collègues Raiders, il n'est pas réellement imposant. Il a la peau assez tannée par les années passées à parcourir les terres dévastées.

Il a l'air plus vieux que son âge, mais cela n'a rien de surprenant en considérant le fait qu'il n'a jamais mené une vie pleine de facilités et qu'il est un grand consommateur de drogues. Ce point n'est pas franchement un choix de sa part, du moins au départ. Il se trouve simplement que les groupes qu'il a fréquentés jusqu'à présent étaient toujours composés d'individus qui encourageaient la consommation de toutes ces drogues. Avec le temps, il a fini par s'y faire et à ce jour il considère ce point comme aussi naturel que le fait de respirer.

D'un point de vue vestimentaire, l'on ne peut pas réellement dire qu'il soit un modèle de propreté. À l'instar de tous les autres Raiders, ses habits ont rarement l'occasion d'être lavés et les bains sont quant à eux, tout aussi rares. Cette situation ne dérange cependant pas Jax qui n'a de toute manière jamais aimé l'idée d'entrer dans le moule. Il faut préciser que ses rares compagnons récurrents ne sont pas plus à cheval que lui sur la propreté et l'on comprend aisément qu'il n'accorde qu'une importance minime à ces détails.

La réelle particularité que Jax possède est celle à laquelle il doit son surnom. Suite à une discussion animée avec une Raideuse, il a été amputé de deux doigts – l'annulaire et l'auriculaire – ce qui ne l'empêche pas de se servir encore de sa main. Il utilise généralement une sorte de prothèse en métal qui lui permet de remplacer les doigts manquants, cependant il lui arrive de faire sans.

Informations historiques

Jax ne garde pas de souvenirs réellement intéressants de sa vie en tant qu'enfant, il serait bien incapable de dire où il a vu le jour ou même de parler de sa famille. A-t-il des frères ou des sœurs ? Ses parents sont-ils encore en vie ? C'est une possibilité, mais pour être franc, il ne s'y est jamais intéressé et n'est pas près de le faire.

Ses souvenirs les plus récents remontent à ses huit ou dix ans, il appartenait déjà à un groupe assimilable aux Raiders. Pourquoi être là tout en étant aussi jeune ? Tout ce qu'il avait cru comprendre, c'était qu'à la base il avait été enlevé quelques années plus tôt lors d'un raid afin d'être utilisé comme cobaye ou autre chose de ce type. Mais on l'avait finalement oublié dans un coin et avec le temps, les autres Raiders avaient fini par le considérer comme un membre du groupe. Jax – qui s'était fait rebaptiser de la sorte – se débrouillait assez bien pour dénicher des endroits où trouver de la nourriture ou encore des armes et comme il connaissait plutôt bien le coin, ses « kidnappeurs » devaient certainement avoir considéré qu'il serait plus utile vivant que mort. Au fond, il ne dut sa survie qu'à un coup de chance.

C'est là qu'il avait fait la connaissance de deux autres personnes, Lexus et Rever, un homme et une femme. Elle, elle était un peu étrange avec ses yeux bridés et sa manière de sourire, lui, Jax ne s'était jamais fait un réel avis sur son compte. Sans trop savoir pourquoi, il s'était toujours senti plus attiré par ce duo que par les autres membres du groupe, peut-être qu'elle lui parlait de manière moins hostile et pour lui demander autre chose que des services. Un simple « Tiens, tu es encore en vie toi ? » suffisait à lui montrer que, finalement, il n'était pas si invisible que ça. Pourtant, Jax ne se montra jamais particulièrement proche d'eux, il subsistait toujours cette méfiance qui s'insinuait dans votre esprit dès que vous croisiez le chemin de quelqu'un. Dans ce monde, tout le monde voulait vivre et Jax se persuadait que Lexus n'hésiterait pas à se débarrasser de lui si cela pouvait sauver la vie de Rever, puis inversement. Il ne pouvait pas leur faire totalement confiance, même si inconsciemment son regard cherchait souvent leur silhouette lorsque le soir tombait et que tous les membres du groupe rentraient au bercail. Juste pour voir s'ils étaient en vie, rien de plus.
C'est à cause de cette méfiance qu'il refusa la main tendue de Lexus lorsqu'elle lui proposa de la suivre avec Rever lorsqu'ils décidèrent de quitter le groupe. Elle attendait un enfant qu'elle disait, ils ne voulaient pas lui offrir une vie comme ici, ils voulaient quelque chose de mieux pour elle. Pourquoi partir avec eux ? Cet enfant accaparerait toute leur attention ce serait leur princesse – ou leur prince – et il ne serait qu'une pièce rapportée. Non. Même si les autres Raiders ne le voyaient que comme un sale gamin dont ils se débarrasseraient un jour, au moins Jax connaissait-il cette vie. Ce n'était pas le cas de celle proposée par Lexus, aussi les regarda-t-il s'éloigner une dernière fois en se doutant parfaitement qu'il ne les verrait jamais plus.

Jax ne fut pas attristé de ce départ. Il avait compris depuis bien longtemps qu'il ne fallait pas s'attacher aux gens et si au départ il se surprit une ou deux fois à fixer les Raiders de retour d'une journée à l'extérieur en s'attendant à les voir arriver, cette lubie lui passa rapidement. Bientôt, ils n'étaient plus qu'un lointain souvenir qui se rappelait à lui de temps en temps, mais rien de bien important qu'il suffisait de chasser d'un geste de la main pour oublier.

Les années suivantes furent mouvementées. Jax devait se débrouiller seul, apprendre à survivre malgré son jeune âge et bientôt le groupe avec lequel il cohabitait depuis des années fut dissout par une attaque adversaire. Peut-être la Confrérie de l'Acier, peut-être autre chose, il s'en moquait en vérité. Tout ce qui comptait c'était qu'à quatorze ans il se retrouvait une fois de plus largué dans les terres dévastées à devoir se débrouiller sans l'aide de personne. Considérant que sa meilleure amie restait la solitude, l'adolescent papillonna de groupe en groupe sans jamais trop s'attarder. Rares étaient ceux qui survivaient trop longtemps en stagnant au même endroit et surtout, en se faisant des « amis ». Jax ne se sentait proche de personne, les seules affinités qu'il pouvait avoir étaient liées avec des animaux. La plupart du temps il s'agissait de chiens errants – parfois irradiés – qui traînaient leur carcasse à travers les terres dévastées et faisaient un bout de chemin avec lui. S'il n'avait pas de pitié pour les humains, Jax n'hésitait cependant pas à sacrifier de l'eau claire de son propre paquetage pour en donner à ces bêtes. Cela dit, aucun ne dura bien longtemps. Ils finissaient par se faire avoir par une bête plus grosse où avaient tout simplement disparus lorsque Jax se levait le matin. Il ne s'en souciait pas vraiment, les sentiments restaient légers et évitaient la tristesse d'une séparation.

C'est l'année de ses vingt-sept ans qu'il entendit parler d'un groupe de Raiders qui vivait dans les ruines de Denver. Ils se faisaient appeler les « Chiens Pendus » et semblaient posséder un esprit qui collait à celui de Jax. C'est pourquoi, accompagné de quelques autres gars de son âge, qu'il mit le cap sur Denver afin de tenter de rejoindre le groupe. Bien évidemment, il savait comment les choses se passaient dans ces groupes et se doutait qu'ils n'allaient pas l'accepter simplement pour ses beaux yeux. Le petit groupe qu'ils étaient se débrouilla donc pour se trouver un jour dans la même zone qu'un autre composé de personnes appartenant aux Chiens Pendus. Ils avaient pris leurs précautions et tenaient les Raiders en joue pour se débarrasser d'eux s'ils tentaient de les tuer et cela impressionna – ou amusa – peut-être les Raiders qui décidèrent de les mener directement à leur campement. Arrivés sur place, ils purent rencontrer Mad Dog, le fondateur du groupe, qui décida de les mettre directement à l'épreuve. Les « nouvelles recrues » furent envoyées en raid avec d'autres Chiens Pendus et après avoir survécu à plusieurs d'entre eux, ils purent finalement rejoindre officiellement les Raiders. Jax ne sut jamais si les types arrivés avec lui s'en étaient tirés ou non, mais cela n'avait que peu d'importance à ses yeux.

Les mois passèrent, Jax commença à ré-apprendre ce qu'était la vie dans un groupe aussi important et il fit la connaissance de plusieurs personnes qu'il fréquenta assez souvent. L'une d'entre elle était une nana à la langue elle aussi bien pendue. Elle était vulgaire, libertine, rentre-dedans et surtout possédait un sale caractère – et encore, c'était un euphémisme. Le courant ne passa pas entre eux lors de leur première discussion et pour être franc, elle fut même presque fatale à Jax. La Raideuse en question avait absorbé une bonne quantité de psycho et, provoquée par une remarque de Jax, elle tira tout simplement une machette de sa poche pour l'abattre sur la table et trancher deux des doigts de son interlocuteur. Celui-ci échappa de peu à une nouvelle charge lorsque deux autres membres du groupe décidèrent d'intervenir pour retenir la harpie avant qu'elle ne lui saute à la gorge.

Aussi surprenant que cela puisse paraître, la garce en question décida de se joindre au groupe de Jax le lendemain et ce dernier était intimement convaincu qu'elle profiterait de la moindre occasion pour le tuer. Chose qui ne manqua pas d'arriver. À peine étaient-ils en train de lancer l'attaque sur les voyageurs repérés de loin, que la garce jugea préférable de cibler son collègue plutôt que les civils. Jax ne dut sa survie qu'à la chance, encore une fois, car un habitant passa à ce moment entre lui et la Raideuse, récoltant la balle initialement destinée au trentenaire. Dès que le raid fut terminé, Jax décida de prendre les choses en main au sens propre du terme et s'en prit physiquement à la Raideuse qui se défendit avec brio. Au final, après un bon moment passé à s'insulter et se battre, aucun des deux ne parvint à se débarrasser de l'autre et ils décidèrent d'un commun accord d'en rester là. Sur le chemin qui menait à Denver, la Raideuse lui déclara alors qu'elle serait désormais sa coéquipière qu'il le veuille ou non, décrétant qu'elle ne confierait pas ses arrières à un type incapable de se défendre contre une femme. C'est à partir de ce moment qu'il eut pour la première fois une personne qui s'approchait autant du statut « d'ami », si l'on occultait le fait qu'ils ne s'entendaient pas particulièrement bien évidemment. Jax la surnomma « Jade », même s'il ne lui avoua jamais le véritable sens de ce surnom. Certains s'imaginaient que c'était une manière de lui faire du rentre-dedans, mais en réalité c'était surtout la traduction de ce mot qui l'avait convaincue : garce, mégère, traînée, le portrait chinois idéal !

Ce n'est qu'après cette alliance pour le moins particulière que les choses débutèrent réellement. Les Chiens Pendus étaient réputés pour les chiens qu'ils dressaient, aussi passaient-ils le plus clair de leur temps à ramasser des chiens errants qui traînaient dans les rues de Denver pour les transférer au vieux stade où ils avaient élu domicile. Jax se sentait comme un poisson dans l'eau dans ce rôle et il jeta rapidement son dévolu sur un molosse à qui il manquait une partie de l'oreille – ce serait comme lui et ses doigts. Jade – puisque tel était devenu son prénom pour Jax – s'était incrustée dans la vie du trentenaire et elle faisait la conversation pour eux-deux. Lui passait le plus clair de son temps silencieux tandis qu'elle parlait de choses qui ne l'intéressaient absolument pas, mais il ne disait jamais rien. Même si le début de leur « relation » avait été haut en couleur, en finalité la présence de la Raideuse lui permettait de pouvoir faire des sorties plus fréquentes tout en sachant qu'il avait quelqu'un pour assurer ses arrières. Rapidement, sa présence devint aussi familière que celle du molosse et son humeur lui ressemblait aussi d'ailleurs.

C'est accompagné d'elle et de quelques autres types de leur groupe qu'ils quittèrent Denver pour un raid dans les environs. La rumeur parlait d'un petit groupe de voyageurs qui portaient des trucs intéressants avec eux, aussi les Chiens Pendus les suivirent-ils de loin jusqu'à ce qu'ils trouvent l'occasion idéale pour lancer l'attaque. Cependant, les choses ne se passèrent pas comme ils l'escomptaient : alors qu'ils s'apprêtaient à faire feu sur la caravane, Jax fut pris d'une hésitation lorsque son regard se posa sur le visage d'une fille du groupe. Elle lui rappelait étrangement quelqu'un avec ses yeux bridés. Un nom oublié depuis longtemps qu'il ne retrouva pas sur le coup, mais la ressemblance était trop importante pour qu'il passe à côté. Avec peine, il somma ses compagnons d'arrêter l'attaque – au grand dam des voyageurs – et s'apprêtait à faire demi-tour lorsque l'une des habitantes l'interpella. Il s'agissait justement de la fille qui avait retenu son attention. Elle désirait savoir pourquoi est-ce qu'il avait agi de la sorte, ce à quoi Jax rétorqua qu'il pouvait toujours revenir sur sa décision si la situation ne lui convenait pas. Bien sûr, c'était loin d'être le cas, aussi les Raiders firent-ils demi-tour en laissant le groupe s'en-aller sans être inquiété.
Cette décision avait énormément contrarié Jade qui bassina Jax jusqu'à ce qu'il lui avoue la raison de ce choix, mais au lieu de calmer la Raideuse, cet aveu l'énerva encore plus. Elle lui assura que cette gamine représentait une faiblesse et que la prochaine fois qu'ils la croiseraient, elle se débarrasserait elle-même d'elle. Bien entendu, le trentenaire rétorqua sur le même ton en lui disant clairement que les choses ne se passeraient pas de la sorte, mais il connaissait assez bien la Raideuse pour savoir qu'il en faudrait plus pour la convaincre.

Le reste du temps se déroula de manière très « habituelle », des raids, des meurtres, tout ce que la vie d'un Raider devait être en somme ! Les seuls événements dignes de ce nom arrivèrent après plusieurs années. Un beau jour, un homme qui se proclamait comme étant de la Légion de César se présenta auprès des Chiens Pendus. Il leur expliqua que son groupe avait pour habitude d'assimiler ceux plus petits et que c'était le sort qui leur était réservé, à moins qu'ils n'acceptent de collaborer avec eux. La Légion voulait des chiens de combat et ils étaient la spécialité des Raiders. Après plusieurs discussions, un accord fut donc scellé et cet épisode sortit rapidement de l'esprit de Jax.
Le seul autre changement conséquent fut la mort de Mad Dog. Une femme du groupe décréta qu'elle était bien meilleure dirigeante que Mad Dog et le provoqua en duel. Contre toute attente celle qui se faisait surnommer  Calamity parvint à se débarrasser du fondateur des Chiens Pendus et devint leur nouvelle chef. Cette situation ravie bien évidemment Jade qui se montra plus que satisfaite de voir une femme à la tête de leur groupe, mais concernant Jax, il se moquait pas mal de savoir qui les dirigeait. La seule chose qui l'intéressait était de pouvoir faire ce pour quoi il avait rejoint les Chiens Pendus.

Les mois suivants furent aussi animés qu'à l'accoutumée : rixe contre les membres de l'ERGP qui investissaient les ruelles de Denver, rencontres avec la Légion, puis raids vers l'extérieur. De quoi ravir n'importe quel Raider. Il n'y avait rien de plus à attendre de cette vie et tout convenait parfaitement à Jax, il avait enfin tout ce qu'il désirait. Si l'on occultait la coéquipière envahissante bien entendu.

Informations du groupe

→ Groupe : Chiens Pendus

→ Votre rôle dans le groupe ? Simple membre

→ Pourquoi ce groupe ? C'est un peu un hasard qui a mené Jax à intégrer les Chiens Pendus. Depuis toujours il était mêlé à des groupes comparables aux Raiders – ou qui en étaient tout simplement. Malheureusement ses collègues semblaient avoir un don pour décéder assez rapidement et le trentenaire devait perpétuellement se déplacer et essayer de trouver de nouveaux compagnons pour les raids d'importance. Même si la confiance n'était pas sa qualité première, il savait qu'il avait plus de chances de survie en étant avec d'autres personnes. Étant né près de Denver, il n'avait jamais réellement quitté les environs de la ville et lorsqu'il entendit parler d'un groupe de Raider qui se faisait appeler les « Chiens Pendus », il décida de s'y intéresser. Oh, bien évidemment il n'était pas idiot et se doutait que les Raiders ne recrutaient pas, ce n'était pas leur mode de fonctionnement. Aussi Jax se débrouilla-t-il pour entrer en ville avec deux autres types désireux de rejoindre le même groupe et passer beaucoup de temps dans les zones préférées des Chiens Pendus. Cela prit un peu de temps, mais ils tombèrent finalement sur des membres de ce groupe et se manifestèrent. Ils avaient au préalable pris des précautions et ciblaient les Chiens Pendus avec leurs armes au cas où l'entretien tournerait mal. Heureusement pour eux, les trois hommes parvinrent à convaincre les Raiders de leur désir de rejoindre leur groupe et étant donné que celui-ci débutait juste, leur chef accepta leur entrée dans la meute. Il considérait que s'ils n'étaient pas capables, ils finiraient bien par se faire tuer au cours d'un raid. Jax démontra assez rapidement des capacités de survie suffisantes pour se faire accepter, ainsi qu'une bonne entente avec les fameux chiens qui valaient le surnom à ce groupe de Raider. Avec le temps, le trentenaire finit par se dire que ce groupe était celui fait pour lui et s'y habitua sans peine. Même la mort de Mad Dog et l'arrivée de Calamity à la tête de la meute ne changea rien à tout cela : les Chiens Pendus étaient et resteraient ce qui se rapprochait le plus d'une famille à ses yeux. Une famille qui n'hésitait pas à s'entre-tuer certes, mais c'était ce qu'il avait toujours connu !

Informations du karma

→ Si tu vois quelqu'un dans le pétrin, essaieras-tu de le sauver ou le laisserais-tu mourir ? J'aide à le tuer et je lui vole ses affaires.

→ Serais-tu prêt à trahir un ami pour survivre ? Je n'hésiterais pas à le tuer pour améliorer mon sort.

→ As-tu déjà tué quelqu'un ? Je tue tous les jours, des bons comme des mauvais, des femmes comme des enfants !

→ Serais-tu du genre à éprouver des remords pour un mal que tu aurais causé ? Jamais ! Seule ma personne compte, le reste ne mérite pas mon attention.

→ Sauverais-tu un animal blessé ? Sans hésiter, les animaux ne sont pas aussi mauvais que les êtres humains.

→ Cherches-tu naturellement à apporter de l'aide aux autres ? En aucun cas. Je suis plutôt du genre à causer des ennuis qu'à offrir mon aide.

→ Une attaque d'animaux sauvages est déclarée, quel est votre premier réflexe ? Sortir mes armes et chasser tous les gens qui tentent de s'abriter avec moi, quitte à en tuer quelques-uns pour effrayer les autres.

→ Si vous deviez prendre une arme avec vous, laquelle choisiriez-vous ? Une arme qui tue rapidement sans faire souffrir.

→ Une silhouette semble rôder autour de votre maison... Vous tirez pour tuer cette silhouette.

→ Vous êtes enfin arrivé à votre nouvelle place forte. Vous avez choisi : Une armurerie pour avoir beaucoup d'armes et tuer ceux qui vous approcheront.

Informations diverses



Talents :
- Maître-chien : un molosse des rues de Denver.
- Malabar.

Armement :
- Gantelet à lames et un M&A 9mm (Pistolet 9mm).
---------------------------------
ACHAT AU COMPTOIR DU MARCHAND
- Fusil à canon scié.
- Talent Sniper.


    Hello darkness my old friend, i've come to talk with you again, because a vision softly creeping, left its seeds while I was sleeping, and the vision that was planted in my brain, still remains, within the sound of silence. ♦️ ©️ The Sound of Silence
Revenir en haut Aller en bas

Jax « Trois-Doigts »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Jax « Trois-Doigts » 190225035654547943Jax « Trois-Doigts » 190225035849662882Jax « Trois-Doigts » 19022503565551809


Jax « Trois-Doigts » 190225035535457821Jax « Trois-Doigts » 190225035536160543Jax « Trois-Doigts » 19022503553680318

Sujets similaires

-
» Trip à trois!
» Joe Jack-La vie au bout des doigts
» « J'ai mis les doigts dans la prise. J'ai eu un coup de foudre pour l'adrénaline. »
» Les trois vérités (contes du Bénin)
» Evaluation d'un filleul

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallout : Dog City :: Archives de Vault-Tec :: Raiders-
Jax « Trois-Doigts » 190225035654547943Jax « Trois-Doigts » 190225035849662882Jax « Trois-Doigts » 19022503565551809